Appel à la solidarité

L'association Calandreta Lemosina fait face à de sérieuses difficultés financières, accentuées depuis que le tribunal administratif a décidé, début octobre, qu'elle devait rembourser au Conseil Régional 47 000 euros de subventions attribuées en 2012 (*). 
 
Dès lors, l'association, qui existe depuis plus de 20 ans à Limoges, lance un appel à la générosité pour faire face au défi financier qui se pose à elle. Calandreta est la seule école en Limousin qui accorde une place significative à la langue régionale. Celle-ci n'est pas seulement l'objet d'une sensibilisation ou d'un "enseignement" à dose homéopathique, elle est langue d'enseignement, et mieux encore, langue de vie de l'école, en immersion. L'école pratique une pédagogie active, dite "pédagogie institutionnelle", inspirée notamment par la méthode Freinet. Calandreta est une école associative, créée et gérée par les parents, les éducateurs et les amis de l'école ; c'est une école laïque, ouverte à tous. Elle participe au service public, dans le cadre d'un contrat d'association avec l'État. L'école fait également valoir le succès rencontré auprès des familles (de toutes origines - les effectifs sont en hausse de près de 30% sur les deux années écoulées, et une soixantaine de « calandrons » sont attendus à la prochaine rentrée - et les résultats obtenus au niveau scolaire et en termes d'intégration en llèges « classiques ».
 
Aussi, avec le redécoupage annoncé des régions, la Calandreta Lemosina et les associations promouvant la langue et la culture occitane auront un rôle déterminant à jouer dans le paysage régional et pour l’identité du Limousin et de Limoges en particulier.Pour soutenir l'association Calandreta Lemosina, il est possible d'adhérer ou de faire un don à l'association. Pour ce faire, vous pouvez écrire à l'association : Calandreta Lemosina - 8 Rue Émile Zola - 87100 Limoges ou via son site internet : http://www.calandreta-lemosina.fr/contact ou contacter le secrétariat par téléphone (05.55.06.37.90). Une page a également été ouverte sur un site de financement participatif : www.helloasso.com/associations/calandreta-lemosina.
 
* Suite à la plainte déposée par onze personnes inspirées par la « Libre Pensée », le tribunal a jugé que le Conseil Régional, responsable des lycées , ne pouvait pas subventionner une école primaire associative, fût-elle laïque et gratuite et agissant au quotidien pour valoriser le patrimoine culturel et linguistique régional. Celle valorisation de la langue et de la culture limousines passe par la transmission de la langue aux enfants, dès leur plus jeune âge, notamment par leur scolarisation en immersion linguistique.